Des aliments pour tous les âges et toutes les différentes étapes de la vie

L’éventail ahurissant de choix qui s’offre à nous quand vient le temps de nourrir son chat peut être un vrai casse-tête en soi. Quand en plus on doit tenir compte des besoins changeants du chat en pleine croissance, on peut rapidement s’y perdre devant ce trop-plein d’informations. Heureusement, nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair.

Les chatons

Les chatons ont des besoins en énergie plus importants que ceux des chats adultes. Les besoins énergétiques des jeunes chatons de 2 à 4 mois, en particulier, augmentent de façon considérable durant cette période de développement très intense. Après les premiers mois, leur rythme de croissance commence à ralentir jusqu’à ce qu’ils atteignent leur taille adulte, vers l’âge d’un an. Les aliments conçus pour les chatons ont une forte densité énergétique (plus de calories par tasse ou par boîte que les aliments pour adultes), sont riches en protéines et en nutriments essentiels, et sont facilement digestibles. Lisez les étiquettes des aliments que vous donnez à votre chaton pour vous assurer que la formule convient à son stade de croissance. Pour être absolument certain de faire le bon choix, vérifiez la déclaration de l’AAFCO pour voir si la formule est destinée aux chats « en croissance » ou à « toute étape de la vie ».

Quand votre chaton approche l’âge d’un an, son rythme de croissance ralentit; mais comme tout bon chaton heureux et enjoué, il garde son côté espiègle et continue à jouer, à courir et à sauter partout. C’est pour cette raison qu’il aura besoin d’une formule à forte densité énergétique et de manger plusieurs petits repas par jour. Notez également que la castration ou la stérilisation de votre chat entraînera une baisse de ses besoins caloriques; vous devrez donc y prêter attention pour éviter qu’il ne prenne du poids.

Les chats adultes

Après environ 12 mois, votre chaton est considéré comme un adulte, ce qui signifie qu’il est temps de changer son alimentation. Les formules pour chatons hautement caloriques et riches en énergie ne sont plus appropriées et pourraient entraîner une prise de poids indésirable. Gardez à l’esprit qu’il est toujours plus difficile de faire perdre du poids à un chat que de prévenir l’embonpoint dès le départ. L’obésité chez le chat peut entraîner tout un éventail de problèmes de santé et, notamment, accroître les risques de diabète, d’arthrite et de troubles urinaires. En adoptant une approche proactive et en prévenant l’obésité chez votre chat dès son jeune âge, vous contribuez à améliorer sa santé à long terme.

L’alimentation des chats adultes peut varier selon leurs besoins spécifiques et d’autres facteurs, mais on devrait généralement les nourrir avec une formule qui convient à l’entretien du chat adulte. N’oubliez pas que les formules « toute étape de la vie » sont en fait des aliments pour chatons et qu’elles contiennent probablement plus de calories que votre chat en a besoin. Votre vétérinaire peut aussi recommander des aliments thérapeutiques pour des problèmes de santé particuliers. Quoi qu’il en soit, la meilleure chose à faire, c’est de trouver avec votre vétérinaire la formule pour chat adulte qui convient le mieux à votre ami poilu.

Les chats âgés

Votre chat est considéré comme âgé vers 11 ans environ. Lorsqu’il atteint cet âge, il est important de discuter de son alimentation avec votre vétérinaire. C’est la personne la mieux placée pour évaluer les besoins nutritionnels de votre compagnon et déterminer si un changement d’alimentation pour une formule qui soutient davantage la santé des chats âgés lui serait bénéfique. Certains chats âgés peuvent avoir des soucis de santé, comme un système digestif qui ne fonctionne plus aussi bien qu’avant, des problèmes dentaires ou des articulations douloureuses. De plus, comme leurs perceptions olfactives déclinent, les aliments doivent être plus appétissants afin de leur donner l’envie de manger. Les formules pour chats âgés doivent soutenir le système digestif, être complètes et équilibrées sur le plan nutritionnel, contribuer à maintenir le bien-être de l’animal et ralentir certains processus associés au vieillissement.

Les changements d’alimentation

La transition alimentaire est assez facile à réaliser, mais elle doit être faite graduellement pour s’assurer que le système digestif tolère la nouvelle nourriture et que le chat s’adapte aux nouvelles saveurs, textures et odeurs. Idéalement, pour que votre chat adopte facilement sa nouvelle nourriture, vous devez effectuer la transition sur une période de sept à dix jours, selon les ratios suivants.

Jours 1 à 3 : 25 % nouvelle formule, 75 % ancienne formule

Jours 4 à 6 : 50 % nouvelle formule, 50 % ancienne formule

Jours 7 à 9 : 75 % nouvelle formule, 25 % ancienne formule

Jour 10 et suivants : 100 % nouvelle formule

N’oubliez pas que cette période peut être prolongée si votre chat montre habituellement une sensibilité aux changements alimentaires ou s’il est extrêmement difficile en matière de nourriture.

Pour terminer

Trouver la bonne nourriture pour votre chat en tenant compte de son stade de vie, de ses besoins thérapeutiques et de tout le reste peut être un processus compliqué. Votre vétérinaire se fera un plaisir de vous guider afin de choisir la formule adéquate, et sera là pour vous aider quand le moment sera venu de modifier l’alimentation de votre compagnon. En suivant ses conseils, vous n’aurez plus à vous demander si vous faites les bons choix pour votre chat. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire pour trouver la nourriture la mieux adaptée.

VOUS AVEZ UNE QUESTION?

Vous aimeriez déchiffer le comportement de votre chat? Nos interprètes experts en chat peuvent vous aider à comprendre votre question de chat