6 conseils pour suivre la santé de votre chat

Lorsqu’une personne est malade, c’est généralement assez évident. Sans affirmer qu’un petit rhume nous clouera au lit, nous ne sommes pas comme d’habitude : nous avons tendance à être courbatus, à éternuer, à tousser et à avoir besoin de repos. Les chats, par contre, cachent intentionnellement leur maladie. La tactique provient de leurs ancêtres sauvages : malades, ils sont une proie facile pour les prédateurs. Alors, comment pouvez-vous reconnaître les signes subtils indiquant qu’un chat peut être malade? Continuez de lire pour connaître six symptômes à surveiller.

Ayez un œil sur leur poids

Il est important de connaître le poids moyen de votre chat et de le surveiller au fil du temps. Votre vétérinaire pèsera votre chat lorsque vous le visiterez, ce qui peut vous aider à établir une bonne base de référence. Une perte de poids soudaine ou graduelle, sans explication, peut être un signe de maladie sous-jacente. Certaines maladies, comme l’hyperthyroïdie ou le lymphome, ne présentent que peu ou pas de signes hormis la perte de poids.

Vous pouvez peser votre chat à la maison à l’aide d’une balance numérique. Tout d’abord, tenez-vous sur la balance sans votre chat. Ensuite, tenez votre chat et montez à nouveau sur la balance. La différence entre ces deux mesures est le poids de votre chat. Si vous avez un chat agité qui n’aime pas être tenu, essayez de peser son transporteur vide, puis mettez-le à l’intérieur et mettez le transporteur sur la balance. Pour des mesures plus sensibles, une balance de voyage portative fonctionne aussi bien.

Regardez-les bouger

Si les mouvements de votre chat ne sont plus aussi fluides qu’ils l’étaient, il pourrait s’agir d’arthrose. Soyez attentif à une raideur dans ses mouvements ou s’il devient réticent à sauter aux endroits habituels. En discutant avec votre vétérinaire pour trouver un médicament analgésique, vous pourrez soulager votre petit compagnon. Gardez à l’esprit que certains médicaments en vente libre comme l’ibuprofène sont nocifs et peuvent être mortels pour les chats, alors n’utilisez pas de médicaments non recommandés par votre vétérinaire.

Portez attention à ses habitudes

Les chats sont des créatures routinières. Dans une situation idéale, ils mangeront à des heures similaires chaque jour et interagiront avec vous dans une sorte de routine. Les changements dans ces habitudes peuvent indiquer une maladie ou un stress.

Il en va de même pour les habitudes de sommeil de votre chat. Chez les chatons, la perte soudaine de sommeil couplée à un faible intérêt pour le jeu n’indique pas toujours une maladie sérieuse, mais cela signifie que quelque chose a changé. Un appel rapide au vétérinaire peut vous aider à décider si une enquête plus approfondie est nécessaire.

À mesure que les chats vieillissent, ils dorment naturellement plus, mais une augmentation soudaine du temps de sommeil peut signaler autre chose. S’ils dorment dans une position recroquevillée ou s’ils ne dorment pas à l’emplacement habituel, cela peut révéler qu’il est temps d’une visite chez le vétérinaire.

Vérifiez sa respiration

Le fait de porter attention à la fréquence respiratoire de votre chat peut vous donner un indice de maladies cardiaques, une affection trop fréquente chez les chats. Comptez le nombre de respirations (chaque « expiration et inspiration » est une respiration) par minute de votre chat pendant qu’il dort. La fréquence respiratoire est idéalement inférieure à 30 par minute, et les respirations doivent être lentes et détendues. S’il cette fréquence est élevée ou le souffle court et spastique, cela peut indiquer des problèmes cardiaques, pulmonaires ou thoraciques.

Observez la litière

Vous ne voulez peut-être pas l’entendre, mais la litière de votre chat peut vous en dire beaucoup sur sa santé. Bien qu’il y ait maintenant sur le marché des litières qui peuvent vous aider à identifier les problèmes de santé en changeant de couleur, vous pouvez également surveiller les autres changements. Les amas d’urine plus petits que la normale ou qui semblent moins fréquents ou absents (même lorsque votre chat va dans le bac) peuvent signifier que votre chat a des problèmes de vessie. D’un autre côté, de plus gros amas d’urine ou une miction plus fréquente peuvent indiquer une maladie rénale ou le diabète.

En ce qui concerne les selles, elles doivent avoir l’apparence de longs cylindres un peu humides. La constipation peut survenir chez les chats âgés, soit des selles sèches, dures et peu fréquentes. Que vous remarquiez des anomalies dans l’urine ou les selles, votre vétérinaire peut vous aider à identifier et à régler le problème.

Surveillez le « mauvais » comportement

Les chats qui ne se sentent pas bien adoptent parfois des comportements moins que souhaitables. Un chat aux prises avec des troubles urinaires peut choisir d’uriner dans un panier de linge, car il a commencé à associer sa litière à la douleur. Ils peuvent se mettre soudainement à miauler ou à mordre si vous touchez à une articulation douloureuse pendant une séance de câlins, ou sembler désespérément vouloir de la nourriture, même après avoir été nourris, cherchant à attraper votre assiette pendant les repas.

Brossez votre chat

Brosser régulièrement votre chat peut vous aider à identifier de potentiels problèmes de santé. Des choses comme la perte de poils, les cicatrices ou les problèmes d’ongles passent facilement inaperçues jusqu’à ce que vous brossiez votre chat. En le brossant régulièrement, vous serez toujours au courant des problèmes avant qu’ils ne dégénèrent.

Faites examiner votre chat par le vétérinaire

La détection et la prévention précoces des maladies sont essentielles pour que votre chat soit heureux et en santé. Des rendez-vous réguliers avec votre vétérinaire permettent de maintenir sa santé. La vaccination systématique, la lutte contre les puces et les parasites et d’autres mesures préventives permettront à votre chaton de continuer à ronronner. Une relation durable avec votre vétérinaire est l’assurance d’un foyer heureux et en santé!

VOUS AVEZ UNE QUESTION?

Vous aimeriez déchiffer le comportement de votre chat? Nos interprètes experts en chat peuvent vous aider à comprendre votre question de chat