Soutien aux animaux aînés : Prendre soin des chats âgés

Saviez-vous que dès que les chats atteignent l’âge de sept ans, ils sont considérés comme des adultes, et qu’à partir de dix ans, ils sont considérés comme des animaux âgés? Bien qu’un chat plus vieux puisse sembler encore jeune de cœur, les chats âgés ont besoin d’une attention particulière pour s’assurer qu’ils mènent une vie aussi saine que possible, aussi longtemps que possible. Nous allons examiner ci-dessous les problèmes nutritionnels, environnementaux et vétérinaires propres aux chats âgés, ainsi que certains éléments à surveiller lorsqu’un chat vieillit. 

Au fur et à mesure qu’ils vieillissent, les fonctions corporelles des chats ralentissent. Cela peut se manifester de plusieurs façons : modification des habitudes de sommeil, changements au niveau de la peau, du pelage et des griffes, diminution de la mobilité et de la flexibilité (saut ou toilettage). Ils peuvent également ne plus voir, sentir, goûter ou entendre aussi bien qu’avant. 

Alimentation

Les besoins nutritionnels des chats changent avec l’âge. Un système digestif vieillissant demande plus d’efforts pour digérer et absorber les nutriments, en particulier les graisses et les protéines. Les problèmes dentaires et digestifs peuvent également rendre plus difficile de manger ou de mâcher les aliments auxquels votre chat est habitué. 

Les aliments adaptés aux chats âgés doivent inclure des nutriments qui combattent activement ces problèmes. La glucosamine, la chondroïtine, les acides gras libres ainsi que l’extrait de moule verte peuvent contribuer à améliorer la mobilité des chats qui vieillissent. Il est possible d’observer un progrès et une diminution de la douleur avec l’utilisation de formules vétérinaires destinées à améliorer la mobilité après seulement un mois de traitement.

Les problèmes digestifs peuvent également être soulagés par l’alimentation. Les protéines hautement digestibles favorisent l’absorption ; la pulpe de betterave offre des effets prébiotiques pour maintenir le microbiome des chats âgés en bonne santé. Les acides gras oméga-3 jouent également un rôle dans le maintien de la santé digestive. 

Les chats âgés peuvent souffrir de maladies rénales chroniques et de problèmes urinaires. Le fait de restreindre le phosphore dans l’alimentation, ainsi que d’offrir des aliments plus humides ou des aliments qui contribuent à augmenter l’apport en eau, favorise la fonction rénale et contribue également à réduire le risque de formation de calculs minéraux. 

Bien que tout puisse paraître beaucoup à apprendre et à comprendre, votre équipe vétérinaire se fera un plaisir d’aborder les problèmes alimentaires et les remèdes relatifs à votre chat.

Changements à la maison

Si votre chat ne grignote pas ou ne joue pas, il fait probablement la sieste, et cela ne change pas avec l’âge. Vous pouvez aider votre chat âgé en créant des espaces plus confortables et plus sûrs pour qu’il puisse y dormir. Ses vieilles articulations ne sont peut-être pas en mesure de sauter sur les lits ou de monter et descendre les escaliers, alors assurez-vous qu’il dispose de plusieurs endroits pour se reposer.

Il est également important de maintenir une routine régulière de coupe des ongles lorsque les chats vieillissent. Des surfaces de grattage appropriées peuvent aider, mais le fait de couper les ongles épais et cassants à la maison ou lors des visites chez le vétérinaire réduira les problèmes liés aux ongles chez les chats plus vieux. 

Offrez toujours plusieurs points d’eau fraîche à votre chat âgé. Les besoins en eau augmentent avec l’âge, et l’eau joue un rôle crucial dans la fonction rénale. Une variété de bols, d’emplacements et peut-être même l’option de l’eau courante peuvent encourager votre chat à rester hydraté. Soyez attentif aux récipients dans lesquels il boit le plus et voyez si le fait d’inclure davantage de récipients de ce type l’encourage à boire davantage. 

Visites chez le vétérinaire – Mieux vaut prévenir…

Les chats âgés ont besoin de voir un vétérinaire plus fréquemment. Prévoyez-donc des examens réguliers au moins deux fois par an. Leur état de santé peut évoluer rapidement, et plus de visites signifient plus de chances de détecter les changements avant qu’ils ne deviennent des problèmes. Des analyses de sang, d’urine et de tension artérielle régulières sont recommandées pour aider à étouffer les problèmes dans l’œuf. Votre vétérinaire vérifiera également la présence de maladies dentaires, fréquentes chez les chats (après l’âge de trois ans), qui sont douloureuses et peuvent dissuader les chats de manger. Votre chat ne montrera pas de signes évidents de maladie dentaire, mais des visites régulières chez le vétérinaire vous permettront de contrôler la situation. 

Ce qu’il faut surveiller

Bien que la liste suivante ne soit pas exhaustive, ayez à l’œil les signes suivants chez un chat âgé :

– Augmentation de la soif

– Augmentation de la miction

– Problèmes digestifs (diarrhée ou constipation)

– Diminution de la mobilité 

– Changements de comportement

– Des bosses à tout endroit du corps

Si vous remarquez l’un des symptômes ci-dessus, consultez immédiatement votre vétérinaire. Ils peuvent être des indicateurs de maladies sous-jacentes qui doivent être identifiées et traitées. 

Des visites régulières chez le vétérinaire, l’attention portée à l’évolution des besoins nutritionnels et l’adaptation de l’environnement de votre chat à la maison vous aideront à profiter de la vie avec votre compagnon qui entre dans l’âge d’or.

VOUS AVEZ UNE QUESTION?

Vous aimeriez déchiffer le comportement de votre chat? Nos interprètes experts en chat peuvent vous aider à comprendre votre question de chat