Voyager avec un chat : Édition vétérinaire

Votre chat est-t-il en guerre contre les visites chez le vétérinaire? Déteste-il la voiture? Les salles d’attente occupées? Le bruit, les nouvelles odeurs et la surstimulation peuvent être accablants, même pour les chats les plus détendus. Il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi! Malheureusement, de nombreux parents d’animaux de compagnie présument que leurs chats n’ont besoin de voir un vétérinaire que s’ils sont malades. Lisez et découvrez pourquoi votre chat devrait voir un vétérinaire pour des soins préventifs, ainsi que quelques conseils qui faciliteront les visites pour vous, votre chat et le vétérinaire.

Les visites régulières chez le vétérinaire (une fois par année, ou tous les six mois pour les chats âgés) sont essentielles pour régler certains problèmes de santé avant qu’ils ne soient plus invasifs, ou, dans certains cas, avant même qu’ils ne s’installent. Certains problèmes de santé sont beaucoup plus faciles et moins coûteux à traiter s’ils sont détectés tôt, sans parler de la diminution de la souffrance pour votre chat. Voici six avantages pour vous et votre chat de visiter régulièrement un vétérinaire.

1 – Prévenir et traiter la maladie : oui, même votre chat d’intérieur peut développer des maladies. Les vaccins, les examens et les analyses de sang réguliers aideront à le protéger.

2 – Réduire et éviter les problèmes de poids : près de 60 % des chats familiers sont en surpoids ou obèses, selon le sondage de 2018 de l’Association of Pet Obesity Prevention. Votre vétérinaire peut vous aider à choisir la bonne formule alimentaire pour votre chat, ainsi qu’à vérifier le poids de votre chat et à évaluer sa note d’état corporelle. Votre vétérinaire peut vous donner quelques conseils sur la prévention de l’obésité, ou si votre chat est déjà en surpoids, vous aider à établir un plan de perte de poids.

3 – Prévenir les parasites : les parasites internes et externes ne sont pas seulement dégoûtants ─ ils peuvent aussi considérablement réduire la qualité de vie de votre chat. Votre vétérinaire peut vous conseiller des traitements pour prévenir les puces, les tiques, les acariens, les vers du cœur et les parasites intestinaux.

4 – Prévenir les maladies dentaires : les soins dentaires réguliers maintiennent la santé buccodentaire de votre chat et préviennent les douleurs. Une bonne santé buccale chez les chats peut aussi réduire l’inflammation dans d’autres parties de leur corps.

5 – Corriger les problèmes de comportement : de nombreux chats sont remis à des refuges en raison de problèmes comme l’utilisation inappropriée des bacs à litière. Malheureusement, plusieurs de ces problèmes pourraient être résolus avec l’aide d’un vétérinaire.

6 – Promouvoir la longévité : tout comme les humains, les chats sont plus sujets aux maladies à mesure qu’ils vieillissent. Les examens réguliers peuvent permettre à votre vétérinaire d’identifier rapidement ces problèmes, à ralentir ou même à prévenir leur progression.

Prenez la route

Le fait d’aller chez le vétérinaire, et tout ce qui en découle, peut être stressant pour vous et votre chat. Avec la bonne préparation, vous pouvez réduire l’anxiété de tous.

Avant de partir

Pour commencer, transportez votre chat dans un sac de transport, une cage, une caisse, peu importe le moyen utilisé. Si vous avez plus d’un chat, chacun devrait avoir son propre dispositif de transport, avec une ouverture sur le dessus ou à l’avant. L’utilisation d’une literie familière dans la cage et l’application d’une phéromone faciale (disponible auprès de votre vétérinaire) avant votre départ peuvent également aider votre chat à se sentir plus « à la maison » lorsqu’il se rend à ses rendez-vous. Si possible, laissez votre chat s’habituer à la cage en la laissant sortie et ouverte à la maison, avec des gâteries, des jouets ou de la nourriture à l’intérieur. Elle peut aussi aider à confiner votre chat dans une pièce, ou à empêcher les cachettes typiques quelques heures avant le départ, de sorte que vous ne le chercherez pas frénétiquement sous les meubles avant de quitter.

Sur la route

En voyage, assurez-vous que la cage soit bien fixée, soit sur le siège arrière ou dans l’espace pour les jambes, côté passager. Lorsque vous transportez la cage, faites de votre mieux pour la garder stable et à l’horizontale. Sachez que si votre chat s’est réfugié dans un coin, le poids ne sera pas équilibré lorsque vous la soulèverez.

Chez le vétérinaire

Lorsque vous êtes chez le vétérinaire, vous pourriez essayer de placer une serviette sur le dessus de la cage pour aider votre chat à rester calme et pour empêcher les regards indiscrets pendant que vous êtes dans la salle d’attente. (Je te regarde, chien!) Une fois dans la salle d’examen, vous pourriez démonter votre cage de transport (si possible) afin que votre chat puisse rester à l’intérieur pour l’examen, si ça l’aide à se sentir plus à l’aise.

Vous passez beaucoup plus de temps avec votre chat que votre vétérinaire; il doit donc vous poser quelques questions pendant qu’il examine votre chat. Vos réponses donnent à votre vétérinaire une idée plus complète de la santé générale de votre chat, et l’aideront à décider des tests qu’il pourrait vouloir réaliser, ou à formuler des recommandations. C’est une bonne idée de préparer à vos réponses à certaines des questions suivantes avant votre arrivée, et de les garder en tête tout au long de l’année, au cas où le comportement de votre chat changerait.

  • Votre chat va-t-il à l’extérieur ou a-t-il un contact avec d’autres animaux, ou a-t-il voyagé ou visité un salon de toilettage?
  • Avec quoi nourrissez-vous votre chat? Quelle quantité et à quelle fréquence? Est-ce qu’il grignote ou reçoit des portions fixes? Qu’en est-il des gâteries?
  • Le tempérament ou le comportement de votre chat a-t-il changé?
  • Arrive-t-il que votre chat urine ou défèque à l’extérieur de sa litière?
  • Son appétit ou son poids ont-ils changé?
  • Sa consommation d’eau a-t-elle changé?
  • Comment est sa respiration; semble-t-il avoir de la difficulté à mastiquer?
  • Le niveau d’activité a-t-il changé? Il saute moins sur les meubles qu’à l’habitude?
  • Vocalise-t-il plus qu’avant?

En vous préparant à votre visite chez le vétérinaire à l’avance, vous pouvez rendre le voyage moins stressant pour tous ceux qui y participent. De plus, les visites régulières peuvent faire en sorte que votre chat s’habitue à la routine. Les soins préventifs permettent également à votre vétérinaire de détecter des problèmes avant qu’ils ne s’aggravent, de réduire votre stress et d’améliorer la qualité de vie de votre chat.

VOUS AVEZ UNE QUESTION?

Vous aimeriez déchiffer le comportement de votre chat? Nos interprètes experts en chat peuvent vous aider à comprendre votre question de chat